ORDRE HIÉRARCHIQUE : COMPRENDRE LA DYNAMIQUE SOCIALE DES POULES

Les poules sont des créatures sociales. Elles jouent et explorent ensemble, satisfaisant leur curiosité et leur besoin de compagnie. Cependant, comme de nombreux animaux sociaux, un élevage de poules doit établir une hiérarchie pour comprendre comment les choses fonctionnent dans le poulailler.

Cette hiérarchie est connue sous le nom de « picorage ». Les poules utilisent la hiérarchie pour déterminer qui est le plus dominant dans le troupeau. Bien que l’idée de la hiérarchie puisse sembler violente, elle peut aider à maintenir l’ordre dans le poulailler pendant que vos poules établissent leur rôle dans la dynamique du troupeau.

Les éleveurs de poules doivent comprendre comment fonctionne la hiérarchie et pourquoi elle est importante. Plus vous en saurez, plus vous aurez de chances d’aider la hiérarchie de votre élevage de poules à fonctionner sans heurts et sans trop de chamailleries.

Apprenez tout ce que vous devez savoir sur la hiérarchie avec ce guide pour comprendre la dynamique sociale des poules.

L’OBJECTIF DE LA HIÉRARCHIE

Les poules établissent leur hiérarchie par instinct naturel. Elles utilisent cette hiérarchie pour déterminer l’ordre dans lequel elles mangent et boivent. La hiérarchie affecte également des activités telles que le perchage, la ponte et l’accouplement.

Une grande partie de la vie d’une poule est influencée par sa place dans la hiérarchie. Les poules les plus fortes et les plus dominantes, situés en haut de la hiérarchie, sont les premiers à avoir accès à la nourriture, à l’eau et aux friandises. Ils ont également le choix de l’espace pour se percher.

Les poules situés au bas de la hiérarchie doivent attendre leur tour pour obtenir ces choses. Lorsque les poules du bas de l’échelle tentent d’usurper la place des autres membres du poulailler en obtenant ces choses en premier, elles sont remises à leur place par un coup de bec ou une autre démonstration de dominance.

Bien sûr, ces classements ne sont pas toujours permanents. Lorsque les poules vieillissent et que de nouveaux membres rejoignent l’élevage, la place de chacun dans la hiérarchie peut changer. Certaines poules dominantes abandonnent même leur place en vieillissant ou en se lassant de leurs tâches.

QUI EST AU SOMMET ?

La poule qui se trouve au sommet de la hiérarchie a de nombreuses responsabilités qui vont de pair avec ses privilèges. Cette poule est la plus forte et la plus saine du troupeau. À ce titre, il joue le rôle de protecteur de l’élevage. Elle fait preuve d’une vigilance constante, gardant un œil sur les prédateurs et autres dangers pour sa petite famille de plumes.

Si un faucon vole au-dessus de leur tête, la poule qui se trouve au sommet de la hiérarchie est celle qui rassemble les poules pour les mettre à l’abri dans le poulailler.

En cas de conflit entre d’autres membres du troupeau, la poule alpha intervient pour le régler. Certaines poules dominantes se tiennent même en retrait et laissent le reste de l’élevage manger en premier pendant qu’elles surveillent.

Si vous avez un coq dans votre troupeau, il est fort probable qu’il occupera la première place dans la hiérarchie. Si vous avez d’autres coqs dans le troupeau, ils prendront leur place naturelle dans la hiérarchie.

En l’absence de coqs dans le groupe, une poule plus âgée et plus forte prendra le rôle de poule alpha. Cela dit, les poules ont tendance à être moins violentes dans leurs démonstrations de dominance, ce qui permet d’établir plus calmement la hiérarchie.

dynamique sociale des poules

ÉTABLIR LA HIÉRARCHIE

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les poules établissent et maintiennent leur rôle dans la hiérarchie par des manifestations de dominance. Ces incidents sont souvent rapides et la plupart du temps inoffensifs. Si une poule veut se confronter à un autre membre du poulailler, elle peut se pavaner, battre des ailes, s’arracher les plumes et crier en direction des autres oiseaux.

Parfois, c’est tout ce qu’il faut pour que l’autre membre du groupe cède, établissant que le challenger est plus haut que lui dans la hiérarchie. Cependant, si la deuxième poule ne cède pas, la confrontation peut dégénérer en coups de bec et en querelles.

Elle peut aussi se terminer rapidement par la perte de quelques plumes. Cependant, si aucune des deux poules ne recule, ils continueront à se battre. Dans des situations extrêmes, cela peut entraîner des blessures graves, voire la mort.

Bien que l’établissement de la hiérarchie soit un processus naturel, vous devez garder un œil sur votre poulailler. Lorsqu’une querelle dégénère au point de faire couler le sang, il est temps d’y mettre fin et de séparer les oiseaux pendant un certain temps.

LES NOUVELLES POULES ENTRENT DANS LA HIÉRARCHIE.

L’introduction de nouveaux membres dans le poulailler va bouleverser la hiérarchie. Il se peut que vos nouvelles poules aient besoin de temps pour trouver leur place dans la hiérarchie.

Cela peut être stressant pour vous et pour votre élevage. Facilitez le processus en introduisant les nouveaux oiseaux lentement. Vous pouvez séparer une partie du poulailler ou du parcours pour accueillir vos nouvelles poules pendant une semaine environ. Cela leur donnera l’occasion de faire connaissance sans partager physiquement l’espace, ce qui évitera des chamailleries immédiates et violentes.

Une fois que la méfiance et l’agacement initiaux se sont estompés, essayez de laisser les nouveaux oiseaux sortir pour faire connaissance avec le reste du troupeau. Des chamailleries se produiront probablement, mais vos poules régleront généralement leurs problèmes rapidement et établiront une nouvelle hiérarchie avec laquelle tout le monde pourra vivre.

LES HUMAINS DANS LA HIÉRARCHIE

Pour comprendre la dynamique sociale et la hiérarchie des poules, il faut comprendre la place que vous y occupez.

De nombreuses poules vous considèrent comme un membre bizarre, grand et sans plumes du poulailler, vous devez donc vous assurer que vos poules savent que vous êtes au sommet. Si un coq ou une poule particulièrement agressifs tentent de vous défier, faites-leur savoir que vous êtes l’oiseau supérieur.

Ne fuyez jamais une poule qui vous attaque. Essayez plutôt de l’attraper et de la maintenir doucement mais fermement au sol. Une fois qu’il s’est calmé, vous pouvez le relâcher. Répétez ce processus si nécessaire, et après quelques incidents, la poule devrait respecter votre place de maître du poulailler.

Cependant, certaines poules – généralement des coqs – continuent à être agressifs envers leurs humains. Un oiseau trop agressif peut être à la fois ennuyeux et dangereux, surtout si vous avez de jeunes enfants dans les parages.

Si vous ne pouvez pas corriger le comportement, vous pouvez envisager de vous débarrasser de la poule en le donnant à un autre foyer ou en utilisant votre équipement de transformation du poulet. Si vous remettez une poule agressive à la maison, assurez-vous que son futur propriétaire est conscient de son comportement et prêt à relever le défi.

PRÉVENIR LES QUERELLES ET AUTRES PROBLÈMES

La hiérarchie est naturelle et les poules s’arrangent généralement entre elles sans que cela ne leur porte préjudice. Cela dit, une poule particulièrement agressive ou un poulailler qui se chamaille constamment peut devenir un sérieux casse-tête.

Les querelles constantes mettent également vos poules en danger. Assurez la sécurité de tous en leur offrant un foyer qui ne nécessite pas autant de combats. Lorsque les poules ont un accès illimité à la nourriture, à l’eau, aux espaces de perchage et aux autres nécessités, elles n’ont pas à se disputer pour savoir qui a accès à ces ressources.

L’éclairage peut également stresser votre élevage. Si vous avez des lumières dans le poulailler, veillez à ce qu’elles ne soient pas trop vives et limitez-les à 16 heures par jour ou moins. Cela aidera vos poules à rester calmes et heureuses.

En conclusion, lorsque vous êtes en mesure d’éviter les querelles sérieuses, la hiérarchie peut être fascinante, instructive et même divertissante. Quelles histoires avez-vous à propos de la hiérarchie de vos poules préférées ?